179-Michel-Houet-Ulg---Sujet-=-Procla-FapseVéronique Marie Alice Henriette De Keyser, née le 23 mars 1945 à Bruxelles est Professeur émérite à l’Université de Liège et Députée européenne honoraire.

Parcours scientifique

Elle est licenciée en psychologie de l’ULB (1968) et docteur en psychologie du travail à l’ULB (1974).

Elle fut chercheur en psychologie à l’ULB et au Centre d’études et de recherches industrielles de Bruxelles (1968-1984) ; Présidente de la Société d’Ergonomie de Langue française (1981-1984) ; chargé de cours à l’Université de Liège (Ulg, 1984) ; Professeur ordinaire à l’Ulg (1988) ; Doyen de la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Ulg (1990-1998) ; Professeur invité aux universités de Porto, Moscou, Toulouse-Le Mirail et Notre Dame de la Paix à Namur ; Présidente de la Société belge de psychologie (1990-1994) ; Présidente de l’EAWOP (European Association for Work and Organisational Psychology) (1997-2003) ; Directrice du Centre d’Excellence de l’ULg, PAI (1991-1998) sur Raisonnement temporel et variabilité comportementale (modélisation cognitive du raisonnement temporel en situation dynamique) ; Administrateur de la Fondation Roi Baudouin; membre de la New York Academy of Sciences (2001) ; membre du Comité National de Psychologie et de l’Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts.

Tout au long de sa carrière scientifique elle dénonce à travers ses écrits les conditions dégradées de travail auxquelles sont confrontés les travailleurs, en particulier, sous l’accroissement de la flexibilité au travail

Elle a écrit plus d’une centaine d’articles et plusieurs ouvrages scientifiques et a reçu de nombreuses distinctions honorifiques dont les titres de Chevalier de l’Ordre de Léopold en 1988, Commandeur de l’Ordre de la Couronne en 1997, le prix allemand Maria Sibylla-Merian donné à des femmes scientifiques pour leur carrière remarquable en 1999, le ‘NATO Science Award’ en 1986, le prix ‘Santé et Entreprise’ en 1996. Elle a également reçu le prix Théroigne de Méricourt 2011 de Synergie Wallonie. Elle quitte le Parlement en 2014 et reçoit la Citoyenneté d’honneur de la Palestine, pour son action en faveur de la paix dans cette région du monde. Elle reçoit également le Prix du Grand Orient de France en décembre 2014 pour sa défense de la laïcité et des droits de l’homme. Elle est nommée Membre d’honneur de la Société d’Ergonomie de Langue Française en 2016.

Mandats politiques

  • députée européenne (2001-2014)
  • conseillère communale à Liège (depuis 2006)
  • en 2005 nommée Chef de Mission d’Observation Electorale en Palestine pour les élections de 2006
  • en 2010 nommée Chef de Mission d’Observation Electorale au Soudan pour les élections de 2010
  • en 2011 nommée Chef de Mission d’Observation Electorale pour le Référendum Sud Soudan de 2011
  • en 2013 nommée Chef de Mission d’observation électorale pour le Malawi
  • membre du Governors Board du European Endowment for Democracy

 

 

Partager sur