Master Ingénieur civil en aérospatiale

La formation d’Ingénieur civil en aérospatiale est une formation unique en Belgique francophone. Son objectif est de former des ingénieurs spécialisés dans les technologies aéronautiques et spatiales. Ils apprennent donc à maîtriser les techniques de pointe de la mécanique, ainsi que la simulation informatisée des phénomènes physiques liés à ce domaine. La formation est axée sur la connaissance requise pour accéder à des bureaux d’études et plus particulièrement sur une connaissance avancée en aérodynamique, milieux continus, calcul des structures (statique, dynamique, thermique et mécaniques des fluides), C.A.O. (conception assistée par ordinateur), matériaux et moyens de propulsion.

Par ailleurs, cette formation a été accréditée par la Commission des titres d’ingénieur (CTI – France) et a obtenu le label EUR-ACE, qui certifie la plus haute qualité dans les formations d’ingénieur en Europe. Les enseignements au sein de la filière sont tous dispensés en anglais, permettant ainsi d’assurer une formation de niveau international et de mieux vous préparer aux défis liés à la globalisation des domaines aéronautiques et spatial.

Une partie du cursus peut d’ailleurs être accomplie dans une université étrangère à travers un séjour Erasmus ou T.I.M.E., ce dernier pouvant déboucher à un double diplôme avec une de nos universités partenaires (Cranfield, I.S.A.E., anciennement SUPAERO…).

Masters internationaux

S’il le souhaite l’étudiant (sur sélection) peut obtenir une double diplomation, moyennant allongement du cursus d’un an, avec notamment l’ISAE – Institut supérieur d’Aéronautique et de l’Espace, Toulouse (France)

Les étudiants peuvent décrocher un double ou même triple diplôme en participant au Master THRUST.
Ce Master s’effectue selon le schéma de mobilité effectué, avec :

  • Royal Institute of Technology (KTH), Stockholm (Suède)
  • Duke (USA)
  • Polytechneio Thessalonique (Grèce)

Conditions d’accès

Ce master est accessible après (selon les cas moyennant aménagement de programme ou complément de crédit) :

  • Un bachelier en sciences de l’ingénieur, orientation ingénieur civil
  • Un bachelier en sciences industrielles
  • Un bachelier en sciences physiques