François CLAINE
Virus de Schmallemberg, le loup dans la bergerie

[fontawesome icon= »caret-right » circle= »no » size= »small » iconcolor= »#000000″ circlecolor= » » circlebordercolor= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″]UNamur, Département de Médecine Vétérinaire

[fontawesome icon= »caret-right » circle= »no » size= »small » iconcolor= »#000000″ circlecolor= » » circlebordercolor= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″]Titre de thèse : Impacts de l’infection naturelle par le virus de Schmallenberg dans l’espèce ovine: aspects morphologiques, virologiques et sérologiques chez le fœtus, l’animal en croissance et l’animal adulte

[fontawesome icon= »caret-right » circle= »no » size= »small » iconcolor= »#000000″ circlecolor= » » circlebordercolor= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″]Apparu en 2011 sur le continent européen, le virus de Schmallenberg s’est rapidement fait connaître au travers des graves malformations congénitales qu’il engendre chez les nouveau-nés des ruminants. Les objectifs de cette thèse sont multiples: décrire ce pathogène émergent et les conséquences de l’infection dans l’espèce ovine, caractériser sa circulation au sein des troupeaux et participer à l’accroissement des connaissances permettant l’élaboration de stratégies de lutte contre ce virus.

[fontawesome icon= »caret-right » circle= »no » size= »small » iconcolor= »#000000″ circlecolor= » » circlebordercolor= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″]Contact : François Claine

[youtube id= »Hhm_jI42AJw » width= »600″ height= »350″ autoplay= »no » api_params= » »]