Fanny LAMBERT
La ruée vers l’or technologique

[fontawesome icon= »caret-right » circle= »no » size= »small » iconcolor= »#000000″ circlecolor= » » circlebordercolor= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″] ULg, Faculté des Sciences appliquées

[fontawesome icon= »caret-right » circle= »no » size= »small » iconcolor= »#000000″ circlecolor= » » circlebordercolor= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″]Titre de thèse : Recyclage par voie bio-hydrométallurgique de métaux de hautes technologies issus de déchets d’équipements électriques et électroniques

[fontawesome icon= »caret-right » circle= »no » size= »small » iconcolor= »#000000″ circlecolor= » » circlebordercolor= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″]Quand ils arrivent en fin de vie, nos GSM, ordinateurs et écrans plats deviennent ce qu’on appelle des déchets d’équipements électriques et électroniques. De ces déchets, il est possible de récupérer des matières premières, comme l’acier, le cuivre ou les métaux précieux. D’autres matériaux, dont les métaux dits stratégiques, ne sont pas récupérés, ils sont perdus lors des opérations de recyclage. La thèse a pour but d’étudier la faisabilité technico-économique du recyclage de ces métaux stratégiques.

[fontawesome icon= »caret-right » circle= »no » size= »small » iconcolor= »#000000″ circlecolor= » » circlebordercolor= » » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″]Contact : Profil Linkedin –  Unité de recherche

[youtube id= »-6Wl6MGJqro » width= »690″ height= »389″ autoplay= »no » api_params= » »]